Aller au contenu
Accueil » Témoignages » Témoignages ODD4 » Mathéo Baptiste et l’ODD4

Mathéo Baptiste et l’ODD4

Mathéo BAPTISTE, citoyen acteur de l’ODD4

L’ODD4 traite la ques­tion de l’é­gal et décent accès à une édu­ca­tion de qua­lité. Il pré­voit que chaque enfant sur notre pla­nète, puisse accé­der à un ensei­gne­ment pri­maire et secon­daire et ce, de manière entiè­re­ment gratuite. 

Aujourd’hui, si l’on regarde le rap­port de l’ISU, l’Institut des Statistiques de l’UNESCO, envi­ron 60 % des jeunes ayant entre 15 et 17 ans, ne sont pas sco­la­ri­sés dans le monde. Je suis de cette géné­ra­tion, vous l’êtes peut-être tout autant, à avoir tou­jours entendu par­ler de l’i­né­gal accès à l’é­cole en Afrique notam­ment. Mais concrè­te­ment, après tant d’an­nées, même si on estime aujourd’­hui qu’il y a deux fois moins de pauvres dans le monde, la réa­lité est tou­jours là, les manuels de géo­gra­phie n’ont que peu changé. Nous pou­vons, tout de même, nous réjouir des actions huma­ni­taires mises en place, des actions de cer­tains États dont béné­fi­cient les nou­velles écoles et professeurs.

Mon enga­ge­ment pour l’ODD4 n’at­teint pas encore cette assis­tance envers les pays et régions ayant besoin de cette édu­ca­tion si pré­cieuse. Toutefois, dans mon ancien lycée, j’ai pu for­mer un cer­tain nombre de cama­rades sur les Objectifs de Développement Durable, les bonnes pra­tiques pour res­pec­ter notre pla­nète, mais éga­le­ment res­pec­ter autrui avec la thé­ma­tique du har­cè­le­ment sco­laire puisque c’est aussi cela l’é­du­ca­tion, elle doit répondre aux enjeux contem­po­rains pour mieux pré­pa­rer l’avenir.

« L’éducation est l’arme la plus puis­sante qu’on puisse uti­li­ser pour chan­ger le monde. »

Nelson Mandela (1918 – 2013)

L’ODD4, mon action à mon échelle

Sur le conti­nent euro­péen, plus par­ti­cu­liè­re­ment en France, la ques­tion de l’ac­cès à une édu­ca­tion digne de son nom n’est pas aussi impor­tante qu’en Afrique. Les ensei­gne­ments qu’on y donne, sont eux, une réelle source de débats. C’est ce pour­quoi, je m’en­gage sur cet objec­tif, qui concerne chaque per­sonne à dif­fé­rentes échelles.

Le déve­lop­pe­ment durable, l’é­co­lo­gie, autant de termes à carac­tères, si vaste, pour­tant si néces­saire de connaître. C’est tout l’ob­jet de mon enga­ge­ment. Au tra­vers des “éco-délé­gués” notam­ment, un dis­po­si­tif nou­veau du Ministère de l’Éducation Nationale. C’est ainsi, que j’ai engagé mon lycée, avec d’autres, dans une démarche res­pon­sable avec les élèves et les per­son­nels.

Grâce à cette ins­tance lycéenne, j’ai ouvert les yeux sur ce que signi­fiait l’ur­gence cli­ma­tique, le réchauf­fe­ment de la pla­nète, le recy­clage, l’éner­gie renou­ve­lable. Mieux connaître, mieux apprendre, pour mieux appré­hen­der et ainsi, mieux agir.

Ma géné­ra­tion fait par­tie de celle à l’i­ni­tia­tive de nom­breuses mobi­li­sa­tions records, pour deman­der aux gou­ver­ne­ments du monde entier une réelle mobi­li­sa­tion et un chan­ge­ment pro­fond de nos socié­tés pour nous et les géné­ra­tions futures. Pour cela, il faut pré­pa­rer chaque géné­ra­tion et chaque indi­vidu à chan­ger lui-même ses propres habi­tudes pour s’accommoder son futur.

C’est au tra­vers d’une plus basique sen­si­bi­li­sa­tion ren­for­cée dans toutes les classes, que j’ai pu infor­mer mes cama­rades, ici une classe de seconde, sur le res­pect et l’im­por­tance du recy­clage avec l’ins­tal­la­tion des pou­belles de tri étant une ini­tia­tive des élèves éco-délé­gués. À ce sujet, ce pas­sage dans les classes a per­mis de détailler le rôle de l’élu lycéen résul­tant quelques jours après sur les élec­tions des élèves ambas­sa­deurs. C’est au total, une ving­taine d’é­lèves enga­gés et plei­ne­ment infor­més de leurs rôles qui ont formé l’as­sem­blée. Ce sont ces mêmes élèves qui vont ensuite, sen­si­bi­li­ser à leurs tours, leurs cama­rades sur dif­fé­rentes thé­ma­tiques à l’is­sue de réunions et/​ou pro­jets. Nous sommes plei­ne­ment dans cette édu­ca­tion d’avenir.

Durant deux années dans l’ins­tance lycéenne, de nom­breux sup­ports ont été réa­li­sés, essen­tiel­le­ment vidéos, à des­ti­na­tion de tout public.

C’est notam­ment une vidéo rela­tant des évè­ne­ments liés au réchauf­fe­ment cli­ma­tique que l’on peut d’ores et déjà aper­ce­voir et la réponse qu’ap­portent les élèves au tra­vers de pro­jets, qui a été créé. De nom­breux autres sup­ports ont vu le jour par l’in­ter­mé­diaire du compte Instagram.

C’est donc une sen­si­bi­li­sa­tion acces­sible à tous, sur dif­fé­rents for­mats et sup­ports pour per­mettre, à tous, d’être informé et édu­qué à la démarche écoresponsable.

En dehors de l’as­pect sco­laire, mon enga­ge­ment dans le col­lec­tif des Citoyens de l’Anneau m’a amené avec d’autres de ce comité, à ren­con­trer et échan­ger par visio­con­fé­rence avec la dépu­tée Jennifer De Temmerman sur le ren­for­ce­ment du rôle de l’éco-délé­gué ainsi que le prin­cipe du Développement Durable et ses 17 Objectifs a impé­ra­ti­ve­ment inté­grer dans l’é­du­ca­tion. C’est aussi ça, être engagé pour une édu­ca­tion de qua­lité : savoir par­ti­ci­per, avec nos ins­ti­tu­tions, à ancrer concrè­te­ment de nou­velles pratiques. 

Quelles actions et par quels moyens agir pour l’ODD4 ?

Étant donné que la thé­ma­tique est orien­tée sur un sujet pré­cis, on pour­rait croire, au pre­mier abord, que tout le monde ne peut pas s’en sai­sir. C’est tout l’in­verse, cha­cun à son rôle à jouer pour le développer.

L’UNICEF, a lancé un vaste pro­gramme notam­ment au Niger, pour sco­la­ri­ser le maxi­mum d’en­fants, mais sur­tout, accom­pa­gner les filles pour leur per­mettre d’ac­cé­der à une éducation. 

Vidéo Youtube UNICEF France

Avec APODD, l’Agence pour la Promotion des Objectifs de Développement Durable, pré­si­dée par Razak Oba, citoyen de l’an­neau, des citoyens afri­cains et fran­çais sont sen­si­bi­li­sés aux ODD (Objectifs de Développement Durable) et notam­ment les plus jeunes. De nom­breuses actions de sen­si­bi­li­sa­tion ont déjà eu lieu au Bénin auprès des plus jeunes. 

Béninois enga­gés et sen­si­bi­li­sés par l’Agence APODD 

J’ai, par ailleurs, pu col­la­bo­rer avec l’a­gence et d’autres par­te­naires, pour mener une pre­mière mon­diale avec les éco-délé­gués. Engager un échange par visio­con­fé­rence sur les 17 objec­tifs entre les enga­gés de France et les Ambassadeurs Climat et Écolo (ACE) du Bénin. Émotion que de voir le pro­jet que je co-entre­prends depuis plu­sieurs mois se réa­li­ser avec une équipe incroya­ble­ment enga­gée. Chacun des 13 ado­les­cents ont pu s’ou­vrir aux pers­pec­tives durables, s’é­du­quer, apprendre et agir au tra­vers de pro­jets avec les 17 pro­po­si­tions des l’ONU. Une action inter­na­tio­nale avec deux pays dans deux situa­tions dif­fé­rentes, don­nant un aspect plus inté­res­sant encore à l’échange. 

Clôture de la visio­con­fé­rence entre les ambas­sa­deurs cli­mat et écolo du Bénin et les éco-délé­gués Français.

Il y a tant d’as­so­cia­tions, d’ONG, d’or­ga­ni­sa­tions qui sont plei­ne­ment enga­gées pour l’ac­cès à l’é­du­ca­tion. Il faut sou­te­nir ces comi­tés, il faut conti­nuer à sol­li­ci­ter les ins­tances ayant un rôle à jouer dans l’ac­cès aux écoles. Sans maté­riel, pas d’é­coles, il faut éga­le­ment sou­te­nir et prendre part aux col­lectes de livres, manuels et tout ce qui est utile mais néces­saire pour le bon appren­tis­sage des élèves. Tellement de choses encore à faire, mais cha­cun est concerné. Certains me diront que ma vision est uto­pique, per­son­nel­le­ment, j’y crois réel­le­ment. Chacun peut agir à n’im­porte quelle échelle.

L’éducation, c’est l’af­faire de tous.

Quelles perspectives pour l’ODD4 ?

L’éducation ne s’arrête pas aux portes de l’é­cole. Contrairement à ce que pense nombre de per­sonnes, on apprend à chaque ins­tant, dans toutes les ins­tances que ce soit au tra­vers de liens fami­liaux, par la culture ou par la société pour ne citer que ces exemples.

Le Ministère de l’Éducation Nationale Français tra­vaille depuis quelques années sur l’i­dée de “L’Éducation au Développement Durable” (EDD) et pour moi, c’est un for­mi­dable prin­cipe qui per­met, dans dif­fé­rents ensei­gne­ments, d’é­du­quer à la démarche durable. Concrètement, aujourd’­hui dans l’hexagone, la réelle ques­tion n’est plus celle de l’é­gal accès à l’en­sei­gne­ment, mais celle d’as­su­rer une édu­ca­tion envi­ron­ne­men­tale et sociale. 

En France, l’ac­cès à l’é­du­ca­tion pour tous, de manière gra­tuite et laïque “est un devoir d’État” ainsi que la prio­rité natio­nale si l’on se réfère à l’ar­ticle L‑111 – 1 du code de l’é­du­ca­tion et à la Constitution. C’est ici, un droit fon­da­men­tal. La ques­tion est aujourd’­hui d’é­du­quer aux enjeux de demain avec l’ob­jec­tif 2030. Les Objectifs de Développement Durable encore trop peu connu peuvent être des piliers de l’é­du­ca­tion en France englo­bant les grandes thé­ma­tiques pour le Monde de demain.

L’Érythrée, pays d’Afrique de l’Est connaît un des taux les plus éle­vés d’é­lèves mineurs non sco­la­ri­sés. On estime que 27,7 % des jeunes éry­thréens ne fré­quentent pas l’é­cole ; sur envi­ron 2,8 mil­lions d’en­fants que compte le pays, 640 300 jeunes ne sont pas sco­la­ri­sés, c’est colos­sal !
L’enjeu de ces pays est d’au­tant plus consé­quent, puis­qu’ils doivent s’a­dap­ter aux enjeux nou­veaux et s’in­té­grer à la mon­dia­li­sa­tion tout en sco­la­ri­sant les enfants.

Au-delà de mon mili­tan­tisme pour l’ODD13 et mon enga­ge­ment per­son­nel pour l’ODD12, l’ODD4 me concerne par­ti­cu­liè­re­ment car je suis jeune et pour­suis mes études pour quelques années encore. Au tra­vers de mon acti­visme et la sen­si­bi­li­sa­tion qui en découle, j’ai visua­lisé l’ur­gence pré­sente et l’en­jeu qu’elle repré­sente. J’appréhende notre ave­nir, c’est ce pour­quoi, je m’en­gage et je veux voir chan­ger notre façon d’é­du­quer les jeunes sur notre pla­nète pour que cha­cune et cha­cun puissent plei­ne­ment jouir de ses droits et que cha­cune et cha­cun aient les outils et la connais­sance néces­saire pour agir dans son futur. J’y veille­rai personnellement 😊

Retrouvez Mathéo BAPTISTE sur les réseaux sociaux :

Confiez-nous vos témoi­gnages, par­ta­geons nos expé­riences liées aux ODD

Toutes vos ini­tia­tives posi­tives nous inté­ressent et pas­sion­ne­ront à n’en pas dou­ter, d’autres Citoyens qui comme nous visent un ave­nir meilleur et durable 😍

À propos de l’auteur

Mathéo est un étu­diant et acti­viste, pour qui notam­ment, l’ac­cès à l’é­du­ca­tion per­met de répondre aux enjeux pour construire le monde plus res­pec­tueux de demain.