Aller au contenu
Accueil » Témoignages » Témoignages ODD16 » Emilie Ducourant et l’ODD16

Émilie Ducourant et l’ODD16

Émilie Ducourant, citoyenne actrice de l’ODD16

Peux-tu te présenter et expliquer ton choix de t’engager en faveur de l’ODD16

J’ai choisi de m’en­ga­ger en faveur de l’ob­jec­tif de paix car il est le point de départ et la condi­tion sine qua non pour une vie digne. Mon pays, la France, béné­fi­cie d’une longue période de paix qui rend les autres objec­tifs atteignables. 

Sans la paix, les autres objec­tifs de déve­lop­pe­ment sont mena­cés : santé, éga­lité, accès aux res­sources, à l’eau, pro­tec­tion de la nature, de la bio­di­ver­sité, déploie­ment durable d’un pro­grès pour les hommes et les femmes, c’est tout cela qui est menacé quand la paix s’éloigne.

Les ins­ti­tu­tions effi­caces d’un État démo­cra­tique per­mettent à l’Homme d’at­teindre la liberté et l’é­ga­lité qui consti­tuent les fon­de­ments de rela­tions fra­ter­nelles pour construire ensemble une société juste, équi­table et durable. C’est ensemble, dans une société juste que nous pour­rons agir pour le cli­mat, la nature, la vie, le pro­grès humain.

Quelle organisation, association, collectif, entreprise, État, t’inspire par son action en faveur de l’ODD16 ?

Une action m’a par­ti­cu­liè­re­ment inter­pe­lée en faveur de la paix israélo pales­ti­nienne. Elle consiste à uti­li­ser la musique comme moyen de ren­contre et de fra­ter­nité. Plusieurs ini­tia­tives per­mettent de mettre en rela­tion des musi­ciens ou des ama­teurs de musique venus des deux côtés de la fron­tière. Malgré les check points et les dif­fi­cul­tés de tout ordre, des ren­contres sont encore ren­dues possibles.

Image par YouTube : cap­ture d’écran de la vidéo « La prière des mères »

En 2009, le film “d’une seule voix” illus­trait très bien le pou­voir paci­fi­ca­teur de la musique. Je trouve cette réunion de cho­ristes par­ti­cu­liè­re­ment ins­pi­rante pour rendre la paix enfin réelle et tan­gible.

Affiche D’UNE SEULE VOIX Xavier De Lauzanne – Source CineSud Affiches

Comment perçois-tu le chemin pour atteindre l’ODD16 ?

La paix est un che­min à construire chaque jour dans nos rela­tions quo­ti­diennes d’a­bord, pas les échanges, l’é­du­ca­tion ! Mais la paix se défend aussi avec une société solide, soli­daire et qui défend l’é­ga­lité entre les citoyens.

Alors bien sûr, on me rétor­quera que je suis naïve, dans le monde des bisou­nours, on trou­vera tou­jours que ce n’est pas assez. On me dira : « Si vis pacem para bel­lum » si tu veux la paix, pré­pare la guerre, il faut armer la paix. Mais je pré­fère « Si vis pacem, para pacem » La paix se pré­pare chaque jour.

Cette société démo­cra­tique doit être atten­tive à cha­cun, per­mettre à tous de faire entendre sa voix, construire une société juste et paci­fiée qui ne laisse per­sonne de côté. N’ayons pas peur de ne pas en faire assez pour la paix, car comme le le rap­pe­lait mon ami Razak, « Si tout le monde fai­sait un peu…» un peu, ce n’est pas rien.

Je dis la paix pâle et sou­daine
Comme un bon­heur long­temps rêvé
Comme un bon­heur qu’on croit à peine
Avoir trouvé

Extrait du Chant de la paix, Louis Aragon

Retrouvez Émilie DUCOURANT sur les réseaux sociaux :

Confiez-nous vos témoi­gnages, par­ta­geons nos expé­riences liées aux ODD

Toutes vos ini­tia­tives posi­tives nous inté­ressent et pas­sion­ne­ront à n’en pas dou­ter, d’autres Citoyens qui comme nous visent un ave­nir meilleur et durable 😍

À propos de l’auteur

Émilie est atta­chée à pro­mou­voir l’ob­jec­tif de la Paix, condi­tion d’une vie digne per­met­tant d’en­vi­sa­ger une société plus juste et l’at­teinte d’un pro­grès humain.

Étiquettes: