Aller au contenu

Citoyens de l'Anneau

Razak OBA et l’ODD17

Et si la pro­mo­tion des ODD était un vec­teur d’u­nion des femmes et des hommes pour construire la soli­da­rité. Et si les par­te­na­riats s’ins­cri­vaient en résul­tats visibles, tan­gibles dans la roue des ODD par des rouages indes­truc­tibles au ser­vice de l’hu­main, don­nant aux popu­la­tions de créer les condi­tions de leur rési­lience et accès au bien-être.

Patricia Gruson et l’ODD15

Nous autres humains oublions trop sou­vent à quel point notre vie et notre ave­nir sont liés à la nature et sa bio­di­ver­sité. Nous sommes tri­bu­taires des res­sources et ser­vices four­nis par la bio­di­ver­sité pour notre ali­men­ta­tion, notre santé et notre bien-être.

Prenons enfin tous conscience du carac­tère pré­cieux des éco­sys­tèmes et arrê­tons de dégra­der nos sols, de détruire la faune et la flore. Pour nous et les géné­ra­tions futures, construi­sons ensemble un monde où nous serions tous acteurs, à notre échelle et dans notre quo­ti­dien pour redon­ner à la bio­di­ver­sité la place essen­tielle qu’elle mérite.

Razak OBA et l’ODD10

La dignité pour tous les êtres humains, un objec­tif qui devrait gui­der tous les acteurs poli­tiques et de la société civile.
Ce droit humain implique un devoir pour tout pays, un devoir de réduire les inéga­li­tés et d’œuvrer pour le bien-être des plus démunis 

Catherine Puiseux-Kakpo et l’ODD8

Créer des pro­duits utiles et sains en res­pec­tant les limites éco­lo­giques, offrir un tra­vail décent à tous, par­ta­ger la valeur créée… la notion d’ ”entre­prise contri­bu­tive” fait son che­min. Il y a de l’espoir ! 

Philippe Guettier et l’ODD6

L’eau est l’élément pri­mor­dial de la vie, garan­tir son accès à tous est une abso­lue néces­sité et un droit adopté par la com­mu­nauté internationale.
Les res­sources en eau ne connaissent pas les fron­tières alors les res­pon­sables poli­tiques, les ins­ti­tu­tions publiques et pri­vées se doivent de prendre les déci­sions qui concourent à l’atteinte des 20 cibles Eau de l’Agenda 2030 et les citoyens se doivent aussi d’en être acteurs, par leur pou­voir démo­cra­tiques. L’approche en silos et la non-atteinte de ces cibles conduira à l’impossibilité du res­pect de l’Agenda 2030 dans son intégralité.

Bertrand Gonthiez et l’ODD6

De la fas­ci­na­tion de l’eau au métier d’hydrologue, une suite logique, avec cette par­ti­cu­la­rité de deve­nir un citoyen du monde au ser­vice des popu­la­tions pour le par­tage et la ges­tion de ce bien com­mun de l’humanité.
2 mil­liards de per­sonnes n’ont tou­jours pas accès à l’eau potable et à l’assainissement. L’accès à l’eau potable est un droit. Mon enga­ge­ment est de le faci­li­ter à tra­vers les régions du monde les plus défavorisées.

Pierre Klein et l’ODD1

Etre un mes­sa­ger afin que la pau­vreté soit une cause por­tée col­lec­ti­ve­ment, qu’elle soit mise hors la loi est un enga­ge­ment de tous les instants.
Refuser cette vio­la­tion des droits de l’homme, c’est LE devoir de tout humain. Concourir à en faire un objec­tif réa­liste et néces­saire, un devoir moral.

Vos témoignages nous intéressent

Partagez vos expé­riences liées aux ODD
Toutes vos ini­tia­tives posi­tives nous inté­ressent et pas­sion­ne­ront à n’en pas dou­ter, d’autres Citoyens qui comme nous visent un ave­nir meilleur et durable.